INFOS

Aller en bas

INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:33

-Le cycle menstruel, les règles et la pilule :
L'ovulation de la femme a lieu théoriquement 14 jours avant les règles. Cependant, une ovulation peut se déclencher spontanément à n'importe quel moment du cycle, suite à une grande excitation sexuelle par exemple. Tout rapport non protégé, à n'importe quel moment du cycle, est donc risqué.

http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=731
www.contraceptions.org


-Sur la méthode du coït interrompu (le retrait):
Le liquide séminal est le liquide qui sort du sexe en érection de l'homme. L'homme ne contrôle pas, ne se sent pas ce liquide. Il peut contenir des spermatozoïdes. Un rapport, même incomplet, non protégé, peut donc engendrer une grossesse. C'est pourquoi la méthode du retrait (aussi appelé coït interruptus) est une très mauvaise méthode de contraception.
De même, le contact du sexe de l'homme contre le sexe de la femme, même sans pénétration, peut éventuellement engendrer une grossesse.

http://www.info-sida.ch/cgi-bin/in [...] aq&num=233
http://www.doctissimo.fr/html/sexu [...] aturel.htm

-Mouvement français pour le planning familial:
http://www.planning-familial.org/ouverture.php (questions diverses sur la sexualité)
http://www.planning-familial.org/annuaire/index.php (la liste)


-Sur les MST/IST
http://forum.doctissimo.fr/sante/c [...] 9821-1.htm (coup de gueule d'une forumeuse : à lire!)
http://www.sida-info-service.org/i [...] ssion.php4

-Le dossier contraception de Doctissimo :
http://www.doctissimo.fr/html/doss [...] norama.htm

-Tout sur la contraception d'urgence :
Après avoir pris Norlevo il est impératif de faire un test de grossesse (!!!) pour s'assurer qu'elle a bien fonctionné.
*pour les femmes sous pilule : test urinaire => fiable 23jrs à compter du dernier rapport à risque.
test sanguin => fiable 13jrs à compter du dernier rapport à risque.
*pour les femmes qui ne sont pas sous pilule : tests fiables dès le jour présumé des régles.

De plus, Après la prise de Norvelo, vos rapports doivent être impérativement protégés!!! (par l'utilisation du préservatif par exemple).
http://www.doctissimo.fr/html/doss [...] htm#savoir

-Encore une liste de liens :
http://www.esculape.com/1sommaireframe.html Cliquer sur Gynécologie-obstétrique ou sur Sexualité-MST
www.questionsdefilles.com


-Le site qui met fin aux idées reçues :
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=565
=>avec une rubrique pilule TRES instructive : que faire en cas d'oublis ???



-L'interruption volontaire de grossesse (IVG) :
http://www.doctissimo.fr/html/sant [...] g_niv2.htm
http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/ivg/mineure.pdfhttp://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/ivg/majeure.pdfhttp://forum.doctissimo.fr/grosses [...] ujet-1.htm


-Sur le stérilet (hormonal ou cuivre):
http://forum.doctissimo.fr/sante/c [...] 5043-1.htm=> sur l'après pose d'un stérilet cuivre (témoignages).
http://www.sterilethormonal.be/index.html => sur le stérilet hormonal.


Sur le frottis (c'est quoi, est ce que ca fait mal...?) :
[url] http://www.frottis.info/index.html [/url]


-Pour celles qui ont des douleurs pendant les rapports et ne savent pas d'où ça vient :
http://groups.msn.com/Vestibulite
http://www.doctissimo.fr/html/sexu [...] bulite.htm

-A lire absolument pour celles qui ont arrêtées la pilule pour "essais bb" et qui se demandent "qu'est-ce qui se passe ???"
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=642




Pour les demoiselles épileptiques

Il est réellement important de signaler à votre médecin ou votre gynéco les potentielles maladies ou traitements que vous suivez.

Si vous lisez bien votre notice, dans les interactions médicamenteuses "dangereuses", donc à risque, de la pilule, vous trouvez les barbituriques qui sont les médicaments antiépileptiques.


Donc, si vous êtes dans ce cas, et même si vous êtes relativement jeune, l'épilepsie justifie la pose d'un DIU CUIVRE, voire même MIRENA.

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:35

Méthodes permanentes

La vasectomie
La vasectomie est une intervention qui rend l’homme stérile. Elle consiste à bloquer l’émission des spermatozoïdes en coupant le déférent du testicule jusqu’à la prostate. L’intervention est pratiquée chez le médecin. Elle se fait sous anesthésie locale, dure environ 15 minutes et consiste à pratiquer une incision sur la peau de la bourse, à en faire sortir le déférent, à le ligaturer et à le couper. On observe environ 0.15% d’échecs pendant l’année qui suit.

La ligature des trompes
La ligature des trompes est une intervention qui rend la femme stérile. L’intervention est pratiquée à l’hôpital sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation de 24H. Il existe deux façons de pratiquer l’opération :

- par incision abdominale : l’incision est faite au-dessus des poils pubiens. Les trompes sont sectionnées et obturées.
- par laparoscopie : l’incision est minuscule et elle est recouverte d’un sparadrap. Un tube de faible diamètre muni d’une caméra est utilisé pour pincer la trompe de Fallope avec un anneau ou un clip.
On observe environ 0.4% d’échecs pendant l’année qui suit l’intervention.

Méthodes réversibles

Les injections (Depo-Provera)
La médroxyprogestérone est un progestatif que l’on administre par injection. Elle ressemble à une hormone naturelle du corps : la progestérone. Cette hormone empêche de libérer un ovule. Chaque injection est efficace pendant 12 semaines (3 mois). Le taux d’efficacité dépasse les 99%.
Toutefois, les femmes l’ayant utilisé ont remarqué à plusieurs reprises qu’elles avaient beaucoup de mal pour retrouver un cycle normal après l’arrêt. Il faut, en effet, compter environ 2 ans pour que les effets du produit se dissipent.

Cette méthode est déconseillée en France, car jugée trop dangereuse

Mirena
Mirena est un dispositif intra-utérin (DIU) qui contient des doses de progestatif, la même hormone qui est contenue dans certaines pilules. C’est un dispositif en forme de T qui est inséré dans l’utérus par un gynécologue. Les hormones sont libérées directement dans l’utérus.
Il peut rester en place 5 ans et il est fiable à plus de 99%.

Patch
Le timbre contient plusieurs formes de progestérone et d’œstrogène tout comme la pilule combinée. Un nouveau timbre est appliqué chaque semaine et les hormones sont absorbées à travers la peau. Utilisé correctement, il est aussi efficace que la pilule.

La pilule combinée
La pilule combinée oestro-progestative contient les deux hormones féminines (les oestrogènes et les progestatifs). Ses mécanismes sont au nombre de trois :

- Elle bloque l’ovulation
- Elle a un effet anti-implantatoire sur l’endomètre
- Ses hormones épaississent la glaire cervicale rendant le passage des spermatozoïdes difficiles.

La majorité est monophasique (1 couleur), les autres peuvent être bi- ou triphasique (2 ou 3 couleurs).
Elle est fournie dans un emballage de 21, 22 ou 28 comprimés. Prise sans oubli, elle est fiable à 99%.

La pilule progestative
La pilule progestative a 3 effets sur le fonctionnement de l’appareil génital féminin :

- épaississement de la glaire cervicale
- amincissement de l’endomètre et le rend impropre à l’implantation
- blocage de l’ovulation dans 60% des cas (elle est d’ailleurs déconseillée aux jeunes filles, jugée trop fertile).

Elle contient 28 comprimés et se prend en continu 365 jours/365. Elle ne tolère pas de retard de prise de plus de 3H.
La dernière pilule progestative sur le marché, Cerazette, tolère 12H de retard de prise et apporte un blocage de l’ovulation à plus de 98%.

Diane 35
Diane 35 contient 2 substances : de l’éthinylestradiol (comme toutes les pilules contraceptives) et de la cyprotérone. Cette dernière substance est une anti-hormone qui s’oppose aux effets des androgènes (acné, séborrhée, pilosité). Diane 35 a donc été conçue comme un anti-acnéique.
Cependant ce médicament est doté aussi d’un effet contraceptif, car l’association éthinylestradiol et cyprotérone bloque l’ovulation. Fortement incité par les laboratoires, certains médecins la prescrivent à des femmes qui ont de l’acné. Mais Diane 35 ne comprend pas la contraception dans ses indications légale ! (le Vidal – dictionnaire des médicaments – le prouve).

De plus, Diane 35 expose de nombreuses femmes à des effets non désirés :
- Diane 35 est moins fiable que les pilules combinées : on ignore si elle assure vraiment l’épaississement de la glaire et l’effet anti-implantatoire… puisqu’elle n’a jamais été testée comme contraception !
- Les effets anti-acnéiques mettent au moins 4 mois avant d’apparaître. Il existe de nombreux traitements aujourd’hui qui sont plus vite actif sur l’acné comme les pilules combinées !
- La durée du traitement n’est précisé nulle part : quels en sont les effets nocifs à long terme ?
- En cas de grossesse, l’anti-androgène peut entraîner la féminisation du fœtus mâle.

En cas de grossesse avec Diane 35, la patiente a le droit de porter plainte contre le médecin qui la lui a prescrit : pour prescription d’un médicament en dehors de ses indications légales et pour ne pas l’avoir prévenue de ses limites contraceptives

L'implant
L’implant est un bâtonnet-réservoir de 4 cm de long et de 2 mm de diamètre qui contient un progestatif. Après insertion sous la peau du bras, le progestatif est régulièrement libéré en quantité très faibles.
est efficace pendant 3 ans d’affilé, fiable à plus de 99%.

Le préservatif masculin
Le préservatif pour homme est une mince gaine dont on recouvre le pénis de l’homme pour empêcher la libération du sperme dans le vagin. Il est fait de latex ou de polyuréthane.
Les condoms sont disponibles en différentes tailles et couleurs. Un lubrifiant est souvent utilisé pour rendre le rapport plus agréable. Les campagnes de publicité oublient souvent de mentionner un fait très important : les préservatifs sont la meilleure protection contre les MST, mais ils constituent une contraception insuffisante pour deux raisons :

- une très petite quantité de sperme suffit pour provoquer une grossesse
- la probabilité de rencontrer un(e) partenaire féconde(e) est beaucoup plus grande que de rencontrer un(e) partenaire infecté(e) par une MST !

Ils ne doivent pas être utilisés seuls.
Son taux d’efficacité varie entre 72 et 90%. Utilisé avec un spermicide, il monte jusqu’à 98%.

le préservatif féminin
Le préservatif féminin se présente sous la forme d’un petit sac oblong de polyuréthane que la femme place dans le vagin pour empêcher le contact avec le sperme. Il protège également des MST et on peut l’utiliser avec n’importe quel genre de lubrifiant.
Il est muni d’un anneau en plastique à chaque extrémité. Un premier anneau flexible permet de bloquer le préservatif au fond du vagin, derrière l’os pubien ; un second restera à l’entrée du vagin maintenant le préservatif ouvert. Le taux d’efficacité varie entre 72 et 95%.

le diaphragme
Le diaphragme est un mince capuchon de latex en forme de dôme avec un rebord souple. Il est rempli de spermicide et mis en place sur le col de l’utérus. Lorsqu’il est mis en place, le diaphragme empêche l’ascension des spermatozoïdes par le col tandis que les spermicides les inactivent ou les éliment.
Plusieurs tailles sont disponibles. Pour déterminer celle qui convient le mieux, une échographie pelvienne est nécessaire. Le diaphragme peut être laissé en place pendant 24 heures.
Le taux varie entre 80 et 96%.

le DIU en cuivre
Les DIU en forme de T sont en cuivre. Ils empêchent le sperme de féconder l’œuf. Dans une moindre mesure, ils empêchent aussi l’œuf fécondé de s’attacher à la paroi utérine. Le DIU peut être laissé en place entre 3 et 5 ans. Le taux d’efficacité est de plus de 99%.

les spermicides
Les spermicides sont des substances chimiques qui tuent les spermatozoïdes. Ils sont appliqués dans le vagin. Ils peuvent être vendus sous forme de mousse, crèmes, gels, comprimés vaginaux, suppositoires ou films spermicides.
Les spermicides sont plus efficaces en théorie qu’en pratique. La principale raison est que, placé au fond du vagin, le spermicide est dispersé pendant le rapport, mais c’est à l’entrée du col qu’il est le plus efficace.
Leur taux d’efficacité varie entre 75 et 96% (couples motivés). Associé à une autre méthode, ils peuvent atteindre 98%.

les éponges
L’éponge est une rondelle souple de polyuréthane qui contient des spermicides. Elle peut rester dans le vagin pendant 24 heures. L’éponge absorbe, retient et tue les spermatozoïdes grâce aux spermicides. Son taux d’efficacité se situe entre 75 et 90%.

la méthode sympto-thermique (seulement pour les couples "fiable", pas pour les ados)
La méthode sympto-thermique repose d’une part sur le que la température habituelle de la femme s’élève de 0.2 à 0.4°C sous l’action de la progestérone sécrétée au moment de l’ovulation et pendant les 14 jours qui suivent. La température doit être prise chaque matin à la même heure avant le lever.
Et d’autre part sur l’observation de la glaire cervicale. En effet, celle-ci se modifie sous l’effet des oestrogènes : elle devient plus fluide.
La méthode sympto-thermique consiste à faire un graphique des règles menstruelles tout en tenant un registre quotidien de la température et de l’état de la glaire cervicale.
L’utilisation de ces pratiques permet de cerner avec précision la période d’ovulation. Le taux d’efficacité est de 75 à 98%.

persona
Fondé sur la production d’hormones féminines pendant le cycle naturel menstruel, Persona, commercialisé au Royaume-Uni en 1996 et en Suisse depuis l’an 2000, est un mini lecteur informatisé à but contraceptif. Il permet de mesurer dans les urines matinales, la quantité d’hormones fabriquées par l’ovaire et d’en déduire si la journée est proche d’une ovulation ou non.
L’engin fonctionne de la même manière qu’un test de grossesse. C’est aujourd’hui la méthode naturelle la plus efficace puisqu’elle est valable à 94%.

Contraception future

pour les hommes
Un vaccin contraceptif destiné aux hommes est actuellement en expérimentation. Des injections à bases de progestérones sont également en traitement. Pour le moment, aucune méthode n’est sûre (les injections féminisent les hommes). Les chercheurs espèrent une méthode qui associerait progestatif et testostérones, mais ça reste délicat : la testostérone rend les hommes agressifs.

DIU idéal
Les spécialistes sont à la recherche d’un DIU idéal qui contiendraient des hormones contraceptives et des substances anti-sceptiques (contre les MST) ; il serait plus petit, ce qui permettrait de le poser facilement aux femmes nullipares.

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:36

Méthodes contraceptives d'urgence

Le DIU en cuivre d'urgence

Le DIU post-coïtal en cuivre est un moyen très efficace de prévenir la grossesse après un rapport sexuel non protégé. C%u2019est un petit objet en matière plastique qui est placé par un gynécologue dans l%u2019utérus de la femme. L%u2019insertion d%u2019un DIU en cuivre rend l%u2019utérus impropre à l%u2019implantation de l%u2019ovule. Entre le moment du rapport sexuel et l%u2019implantation d%u2019un ovule, il se passe au moins 5 jours. En cas de rapport non protégé, une femme peut donc se faire poser un DIU avant la date de l%u2019implantation (jusqu%u2019à 5 jours après le rapport à risque). Son efficacité est proche de 100% et une fois posé, le DIU peut servir de contraception.

Cependant le DIU post-coïtal ne doit pas être utilisé par les femmes qui présentent un risque de maladie sexuellement transmissible (MST). La mise en place d%u2019un DIU chez une femme atteinte d%u2019une infection entraîne des complications graves.

Enfin, le DIU souffre d%u2019un autre handicap : la majorité des gynécologues ne savent pas ou ne veulent pas les poser.

La pilule du lendemain (PCU)

La contraception d%u2019urgence est utilisée pour éviter une grossesse à la suite d%u2019un rapport sexuel non protégé ou de l%u2019échec d%u2019une méthode de contraception. Elle doit être prise dans les 72 heures suivant le rapport, mais plus elle est prise tôt, plus elle est efficace.

Selon le moment du cycle où elle est utilisée, la PCU retarde l%u2019ovulation ou rend l%u2019endomètre impropre à l%u2019implantation de l%u2019%u0153uf fécondé. Le produit actuel sur le marché suisse est le Norlevo (1 comprimé contenant une seule hormone, un progestatif).

Utilisées comme PCU, cette hormone suffit à elle-même à empêcher l%u2019implantation d%u2019une grossesse. La PCU n%u2019est pas efficace à 100%, mais elle réduit de 75 à 95%, le risque de grossesse.

La PCU est disponible sans ordonnance dans les pharmacies, les hôpitaux et certains plannings familiaux. De plus, elle est gratuite pour les mineurs.
Elle peut provoquer des nausées, des saignements légers, des crampes ou de la fatigue. Après une prise de Norlevo, les règles arrivent avec du retard : jusqu%u2019à 1-2 semaines. De plus, le cycle naturel est complètement chamboulé.

Toutefois, la PCU n%u2019est pas un contraceptif et peut dans certains cas de prises répétitives durant un seul mois, nuire à la santé.

Sources :

WINCKLER, Martin : Contraceptions : mode d'emploi, Vauvert, 2003 et 2001
www.femmesensante.ca
Union suisse pour décriminaliser l'avortement

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:36

Préservez votre santé et celle des autres !

Quelques MST à connaître :

A) Sida (HIV OU VIH)

- destruction des cellules de défenses
- contagion par voie sexuelle ET sanguine
- protection par PRESERVATIF
- TOUT rapport non protégé (fellation, cuni, pénétration ou frottements) COMPORTE un risque
- si rapport non protégé : 1. contraception d'urgence, 2. dépistage du sida rapidement ( www.sida-info-service.org ), 3. achetez une contraception fiable et des préservatifs.

B) L'hépatite B (VHB)

- PLUS contagieux que le Sida
- contagion par voie sexuelle ET sanguine
- provoque une infection (qu'on peut guérir MAIS PAS le virus qui nous reste à vie)
- provoque le cancer du foie
- protection par vaccin ET préservatif

C) L'herpès (HSV) : il en existe 2

1. HSV 1 (herpès buccal)

- TRES courant, TRES contagieux. 90% de la pop. y est exposée au moins 1 fois dans sa vie
- provoque l'herpès GENITAL dans 10% des cas
- transmission par fellation et cunilingus
- ne jamais embrasser, faire une fellation ou un cuni si bouton de fièvre. Ne jamais boire dans le même verre qu'un autre

2. HSV 2 (herpès génital)

- transmission par contact sexuel
- touche 90 MIO de personnes dans le monde
- apparition sur le gland, le prépuce et l'anus POUR L'HOMME, apparition sur la vulve, les lèvres, le vagin, le col, le pubis POUR LA FEMME.
- TRES douloureux
- AUCUNE possibilité de guérir
- protection par préservatif
- provoque le CANCER de l'utérus (dépisté SEULEMENT grâce au frottis)

D) Les papillomavirus (HPV)

- apparition de verrues sur les parties génitales
- TRES contagieuse
- peut provoquer le CANCER de l'utérus
- protection par préservatif

ATTENTION les HPV qui sont responsables du CANCER de l'utérus se transmettent au partenaire MEME si l'homme est porte un préservatif (LES BACTERIES PASSENT A TRAVERS LE PRESO). Il faut prévenir AVANT par un frottis régulier !!!

E) Les Chlamydiae

- symptômes des FEMMES : cystites à répétition, pertes vaginales colorées, saignements
- symptômes des HOMMES : brulures urinaires

- traitement par antibiotiques
- peut entraîner une STERILITE si pas traité à temps
- peut provoquer le CANCER du col de l'utérus
- protection par préservatif

ATTENTION dépistage recommandé avant la pose d'un DIU (le diu peut faire rentrer des microbes contenus dans le vagin dans l'utérus... et provoquer alors une mst)

F) Le gonocoque

- provoque une infection urinaire TRES douloureuse
- traitement par antibiotiques
- non traité à temps peut donner suite à une STERILITE
- protection par préservatif
- touche les personnes non monogame ou ayant plusieurs partenaires différents

G) La syphilis (de retour en Europe, fait rage en ANGLETERRE, plusieurs cas resencés en FRANCE et en SUISSE ces derniers mois)

- dû à un parasite
- s'accompagne d'autres IST
- symptôme peut passer inaperçu pendant des années (= lésion indolore, dure)
- protection par préservatif
- traitement rapide = efficace

(Un grand merci a Poussieres)

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:37

Les Sterilets

il existe deux sortes de sterilets:

* les sterilets aux cuivres (par exemple le nova T, l'UT 380, le gynelle) le cuivre qui est dessus a une actions spermicide. Plus la quantité de cuivre est importante plus le sterilet va être efficace. Le Nova T est le sterilet le moins efficace du marché car il a moins de cuivre ne pas le garder plus de 3 ans, au delà il devient nettement moins fiable
* le sterilet hormonal, a priori une seule marque en france: le mirena, il permet de diminuer la durée des règles mais serait plus difficile a poser sur les nullipares car il est plus grand... je m'arrèterai là à ce sujet n'ayant aucune expérience du mirena


pour les idées reçues:

* on peut poser un sterilet sur une femme qui n'a pas d'enfants http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=434
* on a le droit de prendre des anti-inflammatoires même quand on a un sterilet en cuivre http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=590
* et NON le sterilet ne provoque pas un mini avortement tous les mois! http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=549


alors ça c'était pour la part théorique, passons à la part pratique

la pose

* normalement un sterilet se pose pendant les règles parce que le col est plus ouvert donc la pose théoriquement plus facile, mais il est également posssible de le poser en dehors des règles pourvu qu'on se soit assuré qu'aucune grossesse n'était en cours
* théoriquement, il est conseillé de faire un bilan bactérien avant la pose parce que le risque infectieux majeur courru avec le sterilet est au moment de la pose, parce qu'il peut transporter des bactéries vers l'utérus, d'où l'intéret de vérifier qu'il n'y a aucune bactéries pathogènes présentes
* on peut (mais je crois que je suis la seule du forum) avoir un prétraitement de quelques jours avec des ovules comme la colposeptine qui permettent de désinfecter avant la pose
* le jour de la pose, vous avez normalement une prescription pour un antalgique comme du spasfon, de la viscéralgine et vous pouvez avoir aussi une prescription pour du cytotec, ce sont des ovules qui ouvrent le col de l'utérus, ça peut faciliter la pose si comme moi vous avez un col très fermé.


la pose proprement dite
le médecin désinfecte le col puis s'il ne l'a pas déjà fait mesure la cavité utérine en glissant dedans un hystéromètre (ça a un grand nom, mais c'est juste une tige graduée... ), ensuite il dépose le sterilet dans l'utérus avec un système qui marche comme un applicateur de tampons.

est ce que ça fait mal?
ben ça dépend, certaines femmes oui (ça peut aller jusqu'au malaise vagal) certaines femmes non... cela dit, pour le temps où ça reste utile, ça vaut franchement le coup d'être patraque une matinée!

dans les heures qui suivent la pose
il est possible de faire un malaise vagal parce que le col de l'utérus est innervé par le nerf vague, donc il vaut mieux ne pas avoir prévu des choses trop demandeuses d'énergie dans les heures qui suivent

dans les jours qui suivent la pose, il est possible:
* de recommencer à saigner
* d'avoir des crampes, ne pas hésiter à prendre de l'ibuprofen, non seulement ça soulage la douleur, mais ça diminue les contractions donc les risques d'expulsion (qui majoritairement ont lieu au début)


la douleur doit s'atténuer en quelques jours, si elle persiste, retournez voir votre médecin, parce que ça peut vouloir dire que le sterilet a été posé trop bas dans le col et dans ce cas là, son efficacité contraceptive est compromise

ma toubib qui est très perfectionniste conseille de ne pas utiliser de tampons le premier cycle pour minimiser les risques d'infection (parce qu'on a "ouvert" l'uterus...) après, à vous de voir...

les cycles après la pose:

* les premiers cycles peuvent être un peu anarchiques en terme de durée et en terme de saignement, ne pas oublier que votre corps doit s'habituer à la présence d'un "corps étranger" donc soyez patientes...
de ma propre expérience, les premières règles ont été calamiteuses, j'ai cru que je devrais le faire retirer tellement j'avais mal, et dès le cycle 2, plus aucun problème
* de même vous pouvez avoir des petits saignements avant et après les règles ils vont aller en diminuant, comptez sur une vitesse de croisière 6 mois après la pose
* et surtout, n'hésitez pas à prendre de l'ibuprofen, toujours pour éviter les contractions


ce qu'il faut surveiller:


* normalement il y a une visite de contrôle après la pose, puis une visite tous les 6 mois/ 1 ans afin de vérifier que tout va bien.
* de votre coté, vous pouvez de temps en temps (par exemple, à la fin des règles) vérifier que vos fils sont toujours là, on les sent en touchant le col de l'utérus (si on a les doigts assez longs... ) surtout, si vous sentez quelque chose de dur à la place des fils, allez chez le médecin, c'est que votre sterilet est en cours d'expulsion, et qu'il n'est plus efficace, même chose si votre copain se pique sur quelque chose de dur (pas sur les fils...)
* si votre copain sent les fils, il est toujours possible de les recourber vers la paroi ou de les couper plus court


retirer le sterilet:


* le médecin l'enlève en tirant sur les fils...
* si les fils ne sont plus visibles (arrachés ou sterilet remonté dans l'utérus) on utilise une petite boucle qui s'appelle une retrievette, mais j'ai pas encore testé donc suite au prochain numéro...

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:37

Infos générales sur l'implant contraceptif

Tout d'abord: faites un petit tour sur les liens suivants:

Qu'est-ce qu'un implant contraceptif?
http://www.martinwinckler.com/arti [...] rticle=429

Ainsi que cet article:
http://www.doctissimo.fr/html/sant [...] planon.htm

qui expliquent les principes de base et les mecanismes de l'implant.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l'implant contraceptif?

Avantages:

- L'implant est très confortable: Pas besoin d'y penser tous les jours ou tous les mois.
- L'implant est très efficace: Pas de risque d'oubli, l'efficacité n'est pas compromise par les vomissements et la prise de certains medicaments qui annulent l'effet de la pilule (antibiotiques).
- L'implant est une methode très sure: Il peut etre utilisé par presque toutes, jeunes et moins jeunes. Les risques cardio-vasculaires sont bien moindres qu'avec la pilule combinée. Il convient aux femmes qui ne peuvent pas utiliser des oestrogènes contenues dans les pilules combinées.
- Il peut etre utilisé pendant l'allaitement.
- L'implant peut presenter les avantages des méthodes hormonales: règles moins douloureuses, moins de symptome pré-menstruel...

Inconvénients:

- La pose (et le retrait) laisse une petite cicatrice.
- Le retrait peut etre un peu plus difficile que la pose.
- L'implant ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles. Il est donc indispensable d'utiliser des preservatifs en plus tant que les tests VIH/ISTs ne sont pas faits.
- Certaines femmes peuvent présenter certains effets secondaires: Tension des seins, nausées, acné, prise de poids, problème de libido, etc... Ces effets ne sont pas systématiques et chaque femme réagit differement.

A propos des règles sous implant

L'implant change souvent les règles de la manière suivante: Environ 40% de femmes continuent d'avoir leurs règles normalement, 20% ont des règles moins fréquentes, 20% n'ont plus du tout de règles, et 20% ont des règles continues ou plus fréquentes. Il n'est absolument pas dangereux de ne pas avoir de règles

Pour celles qui hésitent a essayer ce moyen de contraception

Deux points importants:

1) Les femmes qui viennent sur ce forum sont souvent celles qui ont des problèmes avec leur contraception. Si vous voyez beaucoup de messages affolants a propos de l'implant, cela ne signifie pas que le majorité des femmes sous implant ne le supportent pas: Il y a beaucoup de femmes qui le supportent très bien et ne viennent pas forcement sur les forums. Cela ne signifie pas non plus que vous aurez les memes effets secondaires.

2) Il est conseillé (mais pas obligatoire) de tester la pilule Cerazette pendant environ 3 mois pour avoir une idée de la facon dont on réagira sous implant.

Combien ca coute?

L'implant coute 138 Euros, remboursés a 65% par la sécu. La pose coute 12,37 Euros.

Quand doit avoir lieu la pose?

La pose peut etre réalisée a n'importe quel moment si vous etes certaine de ne pas etre enceinte. Si la pose a lieu du premier au cinquième jour de vos règles, l'implant est efficace tout de suite. Sinon, il n'est efficace qu'au bout d'une semaine.

Qui peut poser un implant?

N'importe quel médecin généraliste ou gynéco qui est formé a la pose. L'implant peut etre posé au planning familial ou dans le service gynéco d'un hopital.

Comment se passe la pose?

- En général il y a un entretien préalable a la pose ou vous discutez avec votre medecin pour connaitre les contre-indications eventuelles. Puis vous prenez RDV pour la pose (en général le premier jour de vos règles)
- Le jour de la pose: vous etes allongée le bras étendu. Le médecin anesthesie votre bras (piqure ou crème). Le médecin attend que l'anesthesiant fasse son effet. Puis enfin vous pose l'implant avec un applicateur special. La pose en elle-meme dure trente seconde et n'est pas douloureuse si le médecin pratique l'anesthesie correctement.
- Vous repartez avec un bandage que vous devrez garder quelques jours. Il faut eviter les sports violents et les efforts trop brusques avec votre bras jusqu'a ce que ce soit cicatrisé (environ une semaine). Apres pas de problème pour pratiquer de la boxe, porter des cartons de démenagement... Il est normal d'avoir un bleu pendant quelques jours. Pas de panique! ce bleu disparait rapidement.
-Vous retournez chez votre medecin trois semaines après la pose pour vérifier que l'implant est bien en place.

Quel est le suivi avec un implant?

Après la première visite de controle, pas besoin de retourner chez votre medecin si vous supportez bien l'implant, si ce n'est pour faire les examens de routine (frottis,etc...)

Qu'est ce qui peut diminuer l'efficacité d'un implant?

Certains medicaments qui traitent l'epilepsie, le SIDA, ou la tuberculose peuvent diminuer son efficacité. en règle générale,il convient de demander a votre médecin ou a votre pharmacien.


Problèmes avec l'implant

Règles trop fréquentes, spotting

Les spottings peuvent etre traités par l'Ibuprofène (en vente libre) Deux comprimés, trois fois par jour pendant quatre jours d'affilés. En cas de règles incessantes, votre médecin peut vous prescrire un traitement.

Acnée, peau grasse

Pour l'acnée, aller voir votre dermato. Pour la peau grasse certains produits de beautés peuvent très bien marcher. Mon préféré: Le ghassoul (prononcer Rassoul) en vente dans les magasins maghrebins

Et enfin...

Si malgré tout les effets secondaires persistent, la seule solution est de lefaire retirer. Attention: des le retrait votre fertilité revient il est donc indispensable de vous faire préscrire un autre moyen de contraception avant le retrait. Et pour celles qui souhaitent un moyen de contraception aussi confortable et sur que l'implant sans les effets secondaires, je les invite a lire le post "tout savoir sur le sterilet".

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par LILOU le Ven 28 Mar - 15:38

La question paraît bouffonne mais la réponse n’est pas toujours évidente surtout si tu commences ta vie sexuelle et que tu flippes sans arrêt de tomber enceinte ou que ta copine, au contraire, rêve d’en faire un.

Attention ! Là ça marche !

Pour faire un bébé, il faut que le mec éjacule dans le vagin (ou tout près du vagin) de la fille afin que les spermatozoïdes puissent nager jusqu’à l’utérus, trouver l’ovule et le féconder. Si un des deux partenaires porte des vêtements, ou que vous faites des préléminaires tout habillé, il n'y a AUCUN risque de grossesse.

Donc 1ere obligation pour que ça marche : le contact verge/vagin.

Et la pénétration sans éjaculation (ou l'éjaculation et les frottements sur l'entrée du vagin) ?

Attention, il y a un risque ! Il y a déjà quelques milliers de spermatozoïdes dans le liquide séminal que le mec sécrète lorsqu'il est excité (ce qu'on appelle vulgairement "mouiller" ). Donc il y a un risque de tomber enceinte avant qu'il éjacule si jamais l’un des spermatozoïdes contenu dans ce liquide réussit à arriver au but, c'est à dire l'ovule. Ce risque existe et il ne faut pas sous estimer la volonté de certains spermatos costauds et super motivés !

C'est pour cela que la méthode contraceptive dite du "retrait avant éjaculation", les frottements sans précautions et les éjaculations à risques toute proche sont à éviter si tu ne veux pas avoir de mauvaise surprise.

Là, ça marche pas …

Fellation (bouche fille /sexe mec), cunnilingus ( bouche mec/sexe fille) masturbation de la fille (si tu ne transportes pas de sperme en quantité sur les doigts !), éjaculation sur le ventre ou le slip (après masturbation), câlins habillés… tout ça = risque zéro !

Comment éviter de tomber enceinte ?

Les moyens de contraception sont exposé ici :
http://forum.doctissimo.fr/sante/c [...] 0009-1.htm

La capote reste obligatoire tant que les tests MST/IST n'ont pas été fait pour tous les DEUX.

En cas d'embrouille, oubli de pilule, capote crash... on prend la pilule du lendemain dans les 72 heures qui suivent le rapport à risque, puis on fait un test de grossesse dès le 1er jour de retard des règles (ou si sous pilule, 23 jours après le rapport à risque).

LILOU
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 51
Age : 33
Localisation : 33
Humeur : bonne
Date d'inscription : 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://jeunesparents.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: INFOS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum